« T’as un accent mais pas ch’ti mais je ne sais pas lequel »

Comme j’en avais déjà parlé dans un article précédent, je suis malentendante. Rien de grave, sauf que j’ai tout de même besoin de porter des appareils auditifs pour faciliter  ma compréhension des autres.

Car oui, être malentendant est fatiguant. Il faut toujours tendre l’oreille, regarder le visage et surtout la bouche de la personne en face de toi afin de mieux la comprendre. Non, messieurs, si je regarde vos lèvres ce n’est pas parce que j’ai envie de vous embrasser. C’est juste que ça m’aide. Ce n’est pas tout à fait comme les personnes qui ont besoin des lunettes de vue. Ces personnes ci mettent des lunettes et voient parfaitement bien. Moi, même avec mes appareils je n’entends pas à 100 %. Parlons-en des appareils justement. Ils sifflent parfois quand on me fait la bise de trop près. Ils saturent lorsque le son de la télé est trop fort (mais si je ne mets pas fort je n’arrive pas à comprendre). Les piles s’épuisent rapidement… Bref, c’est beaucoup plus complexe de porter des appareils auditifs que des lunettes de vue.Problème d'audition

Ha, au fait, point très important : si je te fais répéter ce n’est pas que je n’entends pas, mais parce que que je ne comprends pas, nuance ! Ce n’est pas en me criant dessus que je vais mieux comprendre. Il suffit d’articuler (sans exagérer bien sûr, il n’y a rien de pire) et de ne pas parler trop vite (bon, ça je commence à m’y faire vu que je côtoie des personnes qui ont un débit de paroles très élevé).

D’ailleurs, lorsqu’on est en groupe et que tout le petit monde parle en même temps, je ne sais pas où donner de l’oreille. Il m’est donc quasi impossible de suivre une conversation. On pourrait alors croire que je suis associable, mais non. Je préfère rester dans mon coin et ne pas parler plutôt que de sortir une phrase à côté de la plaque et faire répéter sans cesse les personnes. Car oui, j’ai conscience qu’il est très fatiguant aussi pour vous de vous répéter sans cesse. Donc pour vous épargner je préfère acquiescer en souriant même si je n’ai pas compris l’ensemble de la conversation.

La semaine dernière, je lisais un blog de malentendant et il disait qu’il avait un accent à cause de sa surdité : il prononce « ch » à la place des « j »… Alors une fameuse question m’est apparue : est ce à cause de ma surdité qu’on me dit très (très très) régulièrement que j’ai un accent ?

  • Parce que non mesdames les professeurs, je ne suis pas d’origine anglaise. Deux de mes anciennes profs pensaient que j’étais anglaise.
  • Dans la file d’attente d’un concert, une belge me lance « ha toi aussi t’es belge ? non ? t’as l’accent pourtant »…
  • Alors que je demandais mon chemin (en FRANCE), un jeune homme s’est mis à me parler anglais car il pensait que j’étais anglaise(bon, il était un peu bourré aussi, veuillez l’excuser !).
  • On m’a déjà également dit que j’avais l’accent « suisse », « parisien », « allemand », « t’as un accent mais pas ch’ti mais je ne sais pas lequel » , « des pays du Nord »… bref, je crois qu’on m’a TOUT sorti !

Appareil auditif discretFinalement, même si être malentendant présente quelques inconvénients, aujourd’hui je prends cette situation comme une force. Je ne considère pas ça comme un handicap. Ne pas bien entendre rend certes mon quotidien un peu plus fatiguant, mais ça ne m’empêche pas pour autant de réaliser mes rêves et de mener ma vie comme je le souhaite. Au contraire.

A tous ceux qui en ont marre de répéter, j’en suis désolée. A tous ceux qui rigolent quand je ne comprends pas… on verra bien qui rira le dernier ! 

Publicités

6 commentaires

  1. effectivement ça ne doit pas être évident tous les jours… Mais peut-être que ceux qui rigolent ou s’énervent ne sont finalement pas des personnes intéressantes, non ?
    Juste pour corriger un petit point concernant les lunettes, je suis très myope (du genre à ne pas pouvoir aller voir un ophtalmo « classique »), sans être malvoyante, et malgré les lunettes ou les lentilles (ou même les 2 en même temps), je ne verrai jamais aussi bien qu’une personne « normale »… Il ne suffit donc pas de porter des lunettes pour être corrigés, mais je suppose que c’est pareil (?), c’est aussi une question de degré.

    J'aime

  2. Je pense que je comprends ta comparaison avec les gens portant des lunettes ou des lentilles. Je dois avouer qu’à chaque fois que je mets mes lentilles (cad quasiment tous les jours), c’est comme si je n’avais aucun problème de vue. Bon ok, je dois faire attention au maquillage qui coule, à la poussière et à ne pas me frotter les yeux, mais rien de bien gênant… Mes lentilles m’apportent un confort que tes appareils auditifs n’arrivent pas totalement à t’offrir… et je t’admire pour ça ! A bientôt !

    J'aime

  3. Non Margaux, il n’y a rien de pire que d’ « admirer » quelqu’un qui porte des appareils auditifs, ça signifierait qu’ils ne sont pas normaux et que fioulàlàààà qu’est-ce qu’ils sont courageux de supporter un HANDICAP-dit-en-énorme-et-hyper-articulé pareil… Non 🙂 Avec cette logique, ces personnes « ultraaaa courageuses mon dieu si j’étais comme ça je ne saurais pas comment je ferais les pauvres » sont encore plus aliénées. Au contraire, si les appareils sont cachés, c’est bien pour éviter ce regard de pitié et ce « rhoooooooooooooo ma/mon pauuuuuuuuvre mais quel courâââââge ».
    C’est comme pour les lunettes: avec des lunettes, une personne très myope n’a pas 10 aux deux yeux.
    Avec des béquilles ou un fauteuil roulant, une personne handicapée moteur ne se déplace pas avec autant d’aisance que quelqu’un qui marche et court sans problème.

    Bref, sinon Jennifer, c’est exactement ça !!!! Comment t’es en plein dans le mille !!!
    Si ça t’intéresse, il y a une BD papier sur le sujet à la FNAC qui s’appelle « Super Sourde » de CeCe Bell ! 😉

    J'aime

  4. Pour la question sur l’accent, le plus drôle c’est quand on répond n’importe quoi pour prouver le ridicule de la question: « Ben chinois voyons, tu reconnais pas ? », « alors c’est pas clair… ça dépend des jours… les jours pairs c’est plutôt germanique ou anglais, et les jours impairs, c’est grolandais… et les jours de pleine lune je tire au sort ».
    Rien que pour voir leur gueule 😛

    J'aime

  5. Bonjour et merci pour ces articles fort sympa où on s’y retrouve ^^.

    Avant de passer à l’ère du numérique, personne ne m’avait fait la remarque/question « de quel coin es tu ? des USA ou anglais non ?  »

    Je me demande donc si ce ne sont pas les appareils qui font changer notre voix.

    Dans un autre genre, j’ai ici la confusion « chien/chat ».
    Tout le monde croit que je parle de l’autre animal que celui dont mon interlocuteur parle, alors que je parle bien du même animal. (je ne sais pas si c’est clair).
    C’est aussi récent (style, précédent appareils numériques).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s