Et toi, quel est ton impact sur l’environnement ?

Alors qu’un accord universel ambitieux vient d’être signé entre tous les pays réunis à Paris à l’issue de la COP 21, je m’interroge sur mon impact sur l’environnement.

Je pense qu’il s’agit d’une réflexion assez personnelle et que chacun de nous devrait avoir. Quelles actions pourrais-je mener pour diminuer mon impact sur l’environnement ?

L’application « 90 jours » propose 20 défis pour adapter son mode de vie aux enjeux du changement climatique. Chacune des actions proposées chiffre l’économie en émissions de CO2 et en litres d’eau consommés (que l’on peut suivre au fil des jours).

Les défis qui m’ont déjà été proposés :

  • « Je mets un sac de course réutilisable dans mon sac à main » – Je le fais déjà. Et je l’utilise maintenant à chaque fois que j’achète quelque chose : alimentaire, vêtements, produits de beauté… Mon petit sac me permet d’éviter de prendre un sachet plastique à chacun de mes achats. Encore le week-end dernier, j’ai dit à une vendeuse « Pas besoin de plastique, merci ». Et elle m’a regardé d’un air de dire « Elle est bizarre »…
  • « Je branche mes appareils électrique sur une multiprise avec interrupteur » – Je ne le fais pas encore. Pourtant ce geste est très simple, pratique et économique. Mais c’est vrai que chez moi j’utilise de simples multiprises… A y remédier !
  • « J’apprends à faire le tri correctement » – Je le fais déjà. Ou du moins, je le fais du mieux que je peux. Etant donné que chaque centre de tri est différent, il est important de se renseigner, AVANT, sur le mode de tri à adopter.
  • Je me mets au pain de savon – Je ne le fais pas encore. Même si les savons de Marseille sont biodégradables, c’est loin d’être le cas pour les gel douche qui utilisent des produits chimiques.
  • Je fais pipi sous la douche – Je ne le ferai pas. Le but est d’éviter d’utiliser une chasse d’eau par jour. Mais personnellement je ne pourrais pas réaliser ce défi. Je trouve ça vraiment sale…

DSC_0039

En dehors de tous les défis que cette application nous propose, il y a d’autres gestes simples / de bonne pratique que je pourrais réaliser au quotidien… Je pense m’y mettre bientôt.

  • Ne plus boire autant d’eau en bouteille. Il est vrai que tous les jours, je pars au bureau avec une nouvelle bouteille d’eau. Depuis toute petite, étant habituée à boire de l’eau en bouteille, j’ai gardé cette habitude. Je sais maintenant qu’il existe des gourdes filtrantes, très pratiques et esthétiques qui peuvent s’emmener n’importe où.
  • Se déplacer davantage en vélo ou à pieds. Je le fais déjà à chaque fois que je vais au centre-ville (excepté tard le soir), mais je devrais me déplacer davantage en vélo pour les trajets un peu plus longs. Pourquoi ne pas aller à la piscine en vélo ? Pourquoi ne pas aller chez une copine en vélo ? Pourquoi ne pas aller au bureau en vélo ? Bon, il est vrai que pour ce dernier point ce n’est pas très pratique… Il y a une côte juste avant d’arriver au bureau, et personnellement, je ne me vois pas y arriver tout dégoulinante… Mais cette question est à creuser tout de même quand les beaux jours reviendront (et la luminosité aussi), car je suis sûre que ça me ferait un bien fou…

 

Il y a encore un tas d’autres actions que je pourrais réaliser pour réduire mon impact sur l’environnement… Je pense qu’elles sont innombrables même ! Et c’est le cas pour chacun d’entre nous, même pour le plus écolo des écolos.

L’un des choses que je déteste le plus au monde est de voir des personnes jeter leurs déchets dans la nature. Et voir tous ces déchets au bord de l’autoroute me met vraiment en colère et me fait haïr ces personnes le temps de deux secondes. Pourquoi polluer si facilement ? Pourquoi ne pas attendre 20 min que tu sois chez toi pour jeter tes déchets ? Pffff quel gâchis !

Et parfois, les paroles de la chanson de Mickey 3D me reviennent en tête :

Ils te diront comment t’as pu laisser faire ça
T’auras beau te défendre leur expliquer tout bas
C’est pas ma faute à moi c’est la faute aux anciens
Mais y’aura plus personne pour te laver les mains
Tu leur raconteras l’époque où tu pouvais
Manger des fruits dans l’herbe allongé dans les prés
Y’avait des animaux partout dans la forêt
Au début du printemps les oiseaux revenaient

 

J’ai bien conscience que ce n’est pas en réalisant ces petits gestes quotidiens que 1,5°C vont baisser, mais comme je le disais dans un article précédent, je suis toujours dans l’optique que chaque petit geste compte et qu’ensemble, en regroupant tous nos efforts, nous pouvons faire quelque chose de grand et beau (et ce, dans n’importe quel domaine).

Comme le dit si bien Camille Lacourt dans cette vidéo, TOUT passe par l’éducation… Donc si vous avez des enfants, sensibilisez-les dès leur plus jeune âge à la protection de l’environnement, je trouve que c’est vraiment très important.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s