Moi aussi je la trouverai ma toute dernière poupée russe

On me dit souvent « Mais comment ça se fait que tu es célibataire ? Tu es gentille, jolie, intelligente, tu devrais facilement te trouver quelqu’un. »

Halala… Si seulement c’était si simple ! Je ne pense pas être difficile, non. Je prend juste mon temps. Car je veux juste trouver LA personne qui me corresponde vraiment, et non pas une simple personne. C’est vrai, je ne veux pas d’histoire du genre « Il me plait, je lui plais, et si on se mettait ensemble ? ». Non ! Je veux vraiment être amoureuse. Aimer passionnément. Je ne demande pas la mer à boire, on est d’accord ?

puuung-love-is-couple-calin-arbre

Plus le temps passe, plus mon nombre d’amis en couple et en ménage augmente et plus on me demande « Quand est ce que tu nous présentes ton jules ? ». Je n’ai que 23 ans, j’ai toute ma vie pour trouver LA personne qui me corresponde. Laissez-moi vivre ma vie et occuper vous de la votre, zut !

Avant je n’y croyais pas au grand amour. Je me disais que c’était impossible de passer sa vie entière avec une seule et même personne. Et je ne sais pas pourquoi, mais maintenant j’y crois. Vraiment. Et je ne pense pas être naïve d’y croire. Je veux dire (et continuer à croire) qu’une histoire d’amour qui dure est possible, sans que forcément l’ennui ni la routine ne s’installent. Même si aujourd’hui beaucoup beaucoup de couples divorcent, je crois tout de même en l’amour. Si ces personnes viennent à se séparer c’est sûrement qu’elles n’étaient pas faites l’une pour l’autre, tout simplement [moment gnan-gnan, boujouuuuur !]

Je veux juste trouver la personne avec qui je me sente à ma place.

Bon, ok, ce n’est pas en écrivant sur un blog que je vais trouver l’homme de ma vie… Mais parfois ça fait du bien de poser par écrit tout ce qui nous trame dans la tête. Dites-moi, j’ai encore raison d’y croire, non ?

J’ai repensé à toutes les filles que j’avais connu, avec qui j’avais couché ou même que j’avais seulement désiré. Je me suis dit qu’elles étaient comme des poupées russes. On passe sa vie entière à jouer à ce jeu. On est curieux de savoir qui sera la dernière, la toute petite qui était caché depuis le début. On ne peut pas l’attraper directement, on est obligé de suivre le cheminement. Faut les ouvrir l’une après l’autre en se demandant à chaque fois « est-ce que c’est elle la dernière ?« 

Citation du film Les Poupées Russes de Cédric Klapisch

7036-2

Oui, cet article fait très « ado pré-pubère ». Mais… c’est mon blog, j’y écris ce que je veux ! 😉
Publicités

5 commentaires

  1. Il faut y croire! L’espoir fait vivre. Et j’aime beaucoup cet article plein de gnangnan. Je suis ce genre de fille. 😀 Tout est vrai, cette personne doit-être celle avec tu te sens bien et tout simplement tu te sens toi.
    Et t’as bien raison, les autres, ils devraient s’occuper de leurs vies. :p
    Bonne semaine à toi Sirène dans le ciel! (j’essaye de faire le poésie mais c’est nul XD)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s