Faire travailler les bras

A la piscine, il y a 3 types de catégories de nageurs :

  • Ceux qui viennent pour faire travailler les jambes (les bras ça se gonfle à la salle de muscu’, nonmého),
  • Ceux qui viennent pour faire travailler les bras (les triathlètes généralement, les jambes étant pas mal sollicitées par les deux autres discipline),
  • Ceux qui viennent pour nager TOUT et n’importe quoi, sans avoir un point précis à travailler (coucou, c’est mon cas !).

Aujourd’hui on va se pencher sur la 2nde catégorie : bien faire travailler les bras durant sa séance de natation. Pourquoi ? Car :

  1. Se concentrer davantage sur ses bras permet aux jambes de se reposer ;
  2. Vous deviendrez aussi musclé que Hulk ou princesse Fiona.

pull buoy plaquettes

En natation, pour avancer, les bras sont les éléments du corps les plus importants, et ce, notamment en crawl, où près de 90% de notre vitesse leur est dû. D’ailleurs, comme son nom l’indique, « to crawl » signifie « ramper » en anglais, ça donne une image juste de la technique utilisée pour nager : prendre de l’eau devant soi avec les mains et les bras et la pousser derrière le corps.

Voici donc la séance que je vous propose aujourd’hui. Elle fait beaucoup travailler les bras, et ce, dans toutes les nages. Good luck !

Séance 2 bras

Dans cette séance, le pull-buoy et les plaquettes sont beaucoup utilisés. Comme je vous l’expliquais dans un article précédent, l’utilisation du pull-buoy est très importante lorsque l’on veut faire travailler les bras. Cet article vous écrit d’ailleurs les bienfaits d’utiliser cet accessoire et comment l’utiliser : « Je mets le plus gros côté devant ou derrière ? » « Je le mets où ? Entre les chevilles ? Entre les cuisses ? Sous les aisselles ?« …

Le pull-buoy couplé aux plaquettes permet de développer votre puissance au niveau des bras (de vous muscler quoi ! ;))

IMG_0063

/!\ Attention /!\ Je vous rappelle que le pull-buoy est à utiliser de façon modérée, il ne faut pas l’utiliser en masse à chacune de vos séances de natation. En effet, quand vous nagez sans pull-buoy, votre bassin et vos jambes plongent, donc si vous vous habituez à nager trop souvent avec, une fois que vous ne l’aurez plus vous aurez une sensation de frein et ainsi de fatigue. De même pour les plaquettes, à utiliser uniquement si vous avez au préalable un bon bagage technique.

PS : Messiers, si vous souhaitez avoir les mêmes bras que M. Lochte (photo ci-dessous), vous savez ce qui vous reste à faire ! 😉

PPS : Mesdames, cette photo (ci-dessous) est juste pour le plaisir des yeux ! 😉

Lochte big arms

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s