Comment lire un audiogramme ?

Lorsque vous réalisez un test auditif chez votre ORL, ce dernier vous transmet un audiogramme…

Pour ma part, à chaque fois que je me rends chez l’ORL j’ai le droit à deux types de tests :

  • Lever la main dès que j’entends un son dans le casque : audiométrie tonale ;
  • Le fameux test « Répète après moi : lapin – marteau – coquin… » : audiométrie vocale.

Ces deux tests sont complémentaires puisque le premier va permettre de connaître le seuil de détection des sons tandis que le second va permettre de connaître le niveau de compréhension des mots, en faisant aussi participer le cerveau.

Bref, suivant vos réponses, une courbe d’audition est établie. C’est ça un audiogramme. Il est important de savoir les interpréter car vous pourrez alors connaitre votre degré de surdité.

 

Comment le lire ?

  • Audiométrie tonale

audio

L’axe vertical de l’audiogramme représente l’intensité (le volume en gros) qui est exprimé en décibel.

Plus on descend sur l’axe, plus le son est fort. Zéro décibel en haut de l’axe représente le son le plus bas qu’une personne peut normalement entendre.La moyenne des résultats enregistrés permet de déterminer le degré de surdité.

L’axe horizontal de l’audiogramme représente la fréquence sonore mesurée en Hertz.

Les fréquences sonores augmentent graduellement au fur et à mesure qu’on se déplace sur la droite de l’axe. Ainsi, plus on se déplace sur la droite et plus les tons sont élevés (des graves aux aigus). Les fréquences comprissent entre 500 Hz et 3000 Hz sont considérées comme étant une conversation normale.

A priori, une audition normale correspond à percevoir tous les sons proposés entre 0 et 10 dB (et au-delà).
Au contraire, pour une personne atteinte de surdité, le seuil d’audition se situe entre 20 et 130 dB. Plus la surdité est importante, plus le seuil d’audition est élevé.

  • Audiométrie vocale

Audio voc

L’axe vertical représente l’intensité qui est exprimé en décibel.

L’axe horizontal correspond au pourcentage de mots compris pour une intensité donnée.

A partir de cet audiogramme on peut définir 3 caractéristiques :

  • Le seuil d’intelligibilité : il correspond au niveau le plus bas pour lequel la personne a eu 50% de bonnes réponses ;
  • Le Maximum d’intelligibilité : il correspond au pourcentage d’intelligibilité au point le plus élevé de la courbe (normalement = 100%) ;
  • Le pourcentage de discrimination : il correspond au pourcentage de mots compris à 35dB au dessus du seuil d’intelligibilité.

Degré de surdité

Il existe cinq degrés de surdité :

  • Surdité légère : la perte se situe entre 20 et 40 dB ;
  • Surdité modérée : la perte se situe entre 40 et 70 dB ;
  • Surdité sévère : la perte se situe entre 70 et 90 dB ;
  • Surdité profonde : la perte est supérieure à 90 dB ;
  • Surdité totale : pas d’audition mesurable.

Pour vous situer, voici ce que j’ai trouvé sur Internet :

www.bestsound-technology.fr
Image : http://www.bestsound-technology.fr
francepresbyacousie.org
Image : http://www.francepresbyacousie.org

 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas ! 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s